• Jeanne-Lise Thiennot

Trouver son verbe !



Vous avez peut-être déjà lu mon post du 18 octobre où je décris cet outil japonais. J'ai eu la chance de suivre un atelier sur l'ikigaï (cet outil que j'utilise souvent en thérapie avec mes patients par le questionnement), c'est donc l'occasion d'en reparler ! J'en profite pour remercier le réseau Femmes de Bretagne dont je fais partie depuis bientôt 2 ans au sein duquel j'ai pu rencontrer de merveilleuses femmes (ce sera surement l'objet d'un prochain post d'ailleurs). J'ai écris ce post suite à cet atelier avec Axelle Martinelli.


Alors comment s'y mettre ? Par quel bout s'y prendre ? Par quel cercle commencer ?


Quelques questions de départ...


Qu’est-ce que vous aimez ?


Dans quelles expériences de vie vous sentez-vous le plus vivant ?


Qu'est-ce qui vous pousse à vous lever le matin ?


Quel est le sens de votre vie ?


Le sens de votre vie, c'est cet "endroit" où vous vous sentirez le plus à votre place et utile aux autres.

Trouver son swing, trouver son verbe, trouver sa place dans le monde.


Je vous invite à commencer par le cercle du haut "ce que j'aime". Ici pas de limite, tout est possible ! Notez tout ce qui vous vient en tête.


Qu'est-ce qui vous vient en premier ? Laissez venir sans réfléchir. Prenez le temps d'écrire les mots, les idées, les phrases qui vous viennent naturellement.


Quelques questions pour vous aider :


Ce que j'aime

Vos gouts : Quelle activité m’apporte le plus de plaisir ?

- Quelles sont les activités qui vous apportent du bien-être ? Du réconfort ? De la joie de vivre - ---- Celles qui vous font vous sentir bien dans votre corps ?

- Activités bénévoles, associatives.

- Quels films, musiques, tableaux vou aimez ?


Répétez l'opération pour chacun des cercles.


Ce pourquoi je suis doué.e

Vos talents : où est-ce que je me sens légitime, à l’aise et où j’ai naturellement des résultats ?

- Dans quel domaine vous sentez-vous légitime, crédible et expert ?

- C’est quelque chose que vous faites très bien sans effort ou sans avoir à vous concentrer ?

- Dans quel(s) domaine(s), les autres vous demandent votre aide ?


(Ce cercle peut être un peu plus difficile à comprendre, retenez qu'il concerne vos valeurs, par exemple, selon vous être généreux est-il un principe de vie important ?)

Ce dont le Monde a besoin (à votre avis)/ Vos valeurs : demandez-vous ce qui vous rend vivant ?

- Comprendre ses propres besoins pour les mettre en relation avec ceux du Monde.

- Quelles sont vos valeurs ?

- Qu’est-ce qui vous rend triste ou vous met en colère dans le monde ?


Votre rémunération / quelles compétences je possède pouvant être rémunérées ?

- Établir vos besoins financiers

- Piste 1 : réfléchir à comment gagner de l’argent en faisant ce qui vous passionne

- Piste 2 : avoir un travail alimentaire et construire à côté un projet qui vous tient à cœur.

- Qu’est-ce que je vaux ?

- Et établir les compétences pour lesquelles on peut être payées ?


Pour définir notre ikigaï, il faut observer les similitudes entre les intersphères pour voir comment ces cercles se relient. N'hésitez pas à laisser cet ikigaï "décanter" et surtout parlez en autour de vous. Partagez-le, ne soyez pas égoïste, ne le gardez pas seulement pour vous ! Et peut-être que vous aurez envie de raconter le concept.

Demandez-vous comment cet ikigaï s'exprime dans votre vie quotidienne.


Si cet exercice peut vous sembler fastidieux ou que vous avez peur de vous y perdre, procédez par étape et cultivez-le le temps qu'il faudra. Et n'oubliez pas, avoir un ikigai et donc une raison de vivre est une belle façon d'aller vers une vie plus heureuse et épanouie.


J'aimerais beaucoup voir votre ikigaï, partagez-le avec moi !


Vous pouvez dessiner le vôtre ou télécharger le fichier sur la page d'accueil de mon site !

28 vues
  • Facebook
  • Connaitre son psy
  • professionnel de la psychothérapie
©2019 by Ma psychothérapie à la Mer - Jeanne-Lise Thiennot - Pornichet & Saint-Nazaire - Proudly created with Wix.com - Mentions légales